Guide 10 : Suivi des succès en matière de tourisme durable

Ce que vous apprend ce guide :

Ce guide vous explique pourquoi la définition de critères est importante et propose des idées pour concevoir des critères propres au site et à la destination.

Étapes du succès :

Pourquoi c’est important

Plusieurs raisons expliquent pourquoi le suivi est important pour les sites du patrimoine mondial :

  • garantir que la valeur universelle exceptionnelle d’un site soit conservée
  • évaluer la situation et/ou l’état de la conservation
  • faire en sorte que les problèmes non résolus soient reconnus et traités, et
  • permettre la diffusion des bonnes pratiques, connaissances et expériences entre les États, gestionnaires de site et autres professionnels du patrimoine

Cependant, comme le Guide 1 (Comprendre le tourisme dans votre destination) et le Guide 2 (Développer une stratégie de changement progressif) l’ont souligné, il est également très important de s’assurer que, à l’échelle de la destination, les produits et expériences offerts aux visiteurs sont de la qualité et de la nature souhaitées, et donnent lieu à un retour sur investissement adéquat. Il devrait aussi y avoir des critères pour les principales problématiques et un suivi des effets sur la communauté hôte.

Une autre raison essentielle pour laquelle le suivi est crucial est qu’il faut montrer l’efficacité des différentes mesures afin que les bailleurs de fonds et investisseurs aient la preuve que leur investissement est utile et que vous puissiez convaincre de futurs investisseurs que « X$ d’investissement peut donner lieu à Y résultats ».

Enfin, l’adhésion au développement durable et sa crédibilité dépendent, dans une certaine mesure, des résultats : sont-ils transparents ? explicables ? fondés sur des données probantes ? Si vous voulez que l’ensemble de la destination contribue au développement durable, alors vous devez l’appuyer sur des éléments concrets et encourager les gens à questionner et remettre en cause votre démarche.

Lorsque vous entreprenez votre analyse initiale et concevez votre stratégie, vous devez définir des critères et jalons réalistes

Voici les indicateurs importants à considérer :

1) Critères environnementaux ou relatifs à la conservation

Les premiers critères devraient concerner la protection des sites du patrimoine mondial de valeur universelle exceptionnelle. Alors que les aspirations de bien des parties prenantes sont économiques, les gestionnaires des sites du patrimoine mondial et les États parties ont principalement pour responsabilité et obligation de protéger et préserver l’intérêt du site. Rien ne doit compromettre cette mission. Il n’existe pas de schéma simple de ce que devraient être ces critères, chaque site ayant un ensemble unique de caractéristiques culturelles ou naturelles dont il faut rendre compte au moyen d’un ensemble de critères propres au site. Par exemple, un site naturel peut vouloir gérer le risque que représentent les espèces envahissantes ou la menace que constitue le braconnage ; un site culturel peut souhaiter empêcher les dommages causés aux monuments par la circulation. Les éléments utilisés pour analyser les critères devraient être utilisés également sur chaque site pour permettre une comparaison à différents moments dans le temps – est-ce que les choses s’améliorent ? restent identiques ? empirent ?

2) Critères communautaires

Le deuxième ensemble de critères devrait concerner le suivi des effets positifs et négatifs sur la communauté hôte. Un des principaux éléments du développement durable consiste à donner aux communautés hôtes un moyen réel d’exprimer les effets qu’a sur elles le tourisme. Souvent, ces effets – qu’ils soient bons ou mauvais – sur la population locale sont acceptés comme une sorte de dommage collatéral créé par le tourisme, quelque chose d’inévitable, mais il est évident que ce ne devrait pas être le cas. Le tourisme durable doit assurer le suivi de ces effets et les prendre très au sérieux. Pour cela, il n’y a pas de méthode parfaite, et les modèles et préférences varient en fonction des sociétés et des cultures, mais le principe essentiel est que la communauté hôte participe au processus de compréhension du tourisme (Guide 1, Comprendre le tourisme dans votre destination) et de définition de la stratégie (Guide 2, Développer une stratégie de changement progressif) et contribue à fixer les critères qui déterminent si la destination leur offre ce dont ils ont besoin et ce à quoi ils aspirent.

Certaines destinations pourraient suivre :

  • Le salaire moyen versé à la population locale dans le secteur du tourisme ;
  • Le taux de pauvreté au sein de la communauté locale ;
  • La qualité de vie de la communauté hôte ;
  • Le pourcentage de jeunes allant au bout de leurs études ;
  • Le pourcentage de jeunes locaux qui reçoivent une formation dans l’industrie du tourisme ;
  • Le nombre de locaux qui dirigent une entreprise.

D’autres critères pourraient concerner les situations où la destination est surpeuplée ou lorsque la qualité de vie se détériore du fait des embouteillages – de telles mesures sont subjectives mais peuvent être effectuées si les gens sont encouragés à tenir des registres ou journaux simples. Le nombre de critères potentiels est infini, mais vous pouvez travailler en collaboration avec la communauté pour déterminer ceux qui importent à leurs yeux.

3) Critères économiques/touristiques

Les deux ensembles de critères précédents concernaient la protection des lieux et des communautés mais il est, bien sûr, nécessaire de mesurer un certain nombre de variables touristiques essentielles. Celles-ci varient d’un site à l’autre mais, comme nous l’avons vu dans le Guide 1 (Comprendre le tourisme dans votre destination), il est crucial de comprendre les tendances touristiques propres aux destinations, afin que les gestionnaires des sites et destinations sachent combien de personnes les visitent, quand elles les visitent et pourquoi, combien elles dépensent et de quelle manière. Il faut des critères qui éclairent à la fois l’offre et la demande du secteur touristique.

Dans ce guide, nous ajouterons simplement que nombre de sites n’assurent pas le suivi des attentes des visiteurs ni de leur perception de la qualité de leurs expériences – c’est pourtant essentiel. Plus de sites encore doivent mettre au point des techniques d’enquête simples pour obtenir des informations qui permettent d’en assurer le suivi dans le temps. Toutes les destinations touristiques importantes devraient aussi suivre l’intérêt économique du tourisme pour la région car c’est un critère essentiel, en particulier pour comprendre son importance et en parler.

4) Autres critères

L’orientation stratégique des différents sites détermine les critères à suivre dans le temps. N’ayez pas peur de faire en sorte que vos critères correspondent parfaitement à votre site et son contexte – ne vous inquiétez pas s’ils sont propres à votre site, c’est ainsi qu’ils doivent être. Si la principale problématique locale est la gestion des visiteurs, alors la plupart des critères peuvent porter sur ce thème ; si la problématique concerne une situation financière intenable, alors les critères pourraient concerner les coûts rapportés aux recettes ; si elle porte sur la dégradation écologique, les critères pourraient porter sur la qualité de l’environnement. Tous ces critères sont propres au site auquel ils se rapportent et ils doivent tous être basés sur la compréhension des problématiques et enjeux du site tels que présentés dans les Guides 1 et 2.

Les critères doivent répondre à cinq conditions

Spécificité. Soyez parfaitement clair sur ce que vous voulez dire ; des critères vagues ou généraux ne font pas l’affaire – visez un domaine précis d’amélioration.

Mesurabilité. Les critères doivent être basés sur des données qui peuvent être répétées pour permettre les comparaisons – cela nécessite des mesures quantifiables.

Responsabilité. Les choses ne se font que si quelqu’un est chargé de les faire. Indiquez donc dans votre stratégie qui sera responsable de leur réalisation.

Réalisme. Indiquez le résultat qu’il est réaliste d’espérer atteindre dans le délai imparti, compte tenu des ressources disponibles.

Prise en compte du temps. Précisez quand l’action sera entreprise et quand ses résultats peuvent être escomptés.

Les critères et les résultats devraient être publiés et avalisés par les principales parties prenantes en tant que mesures transparentes des succès ou des échecs

Les critères devraient être relativement simples à comprendre et être largement communiqués. Nous recommandons d’en utiliser pas plus de dix et de les publier à la fin de la stratégie (voir le Guide 2, Développer une stratégie de changement progressif). Il arrive que les entreprises touristiques doivent lutter pour comprendre les professionnels du patrimoine, donc il est important d’avoir un ensemble simple de critères qui puissent être expliqués aisément à chacun.

Révisez les critères chaque année et vérifiez qu’ils demeurent pertinents

Vous ne pouvez vous affranchir des critères pour vous rendre la vie plus facile mais vous pouvez les faire évoluer pour de bonnes raisons. Si l’économie mondiale croît, ou décroît, plus vite que quiconque ne pouvait le prévoir, les projets et les problématiques de votre stratégie peuvent évoluer, et donc vos critères aussi. Choisir simplement de ne plus être lié par des objectifs difficiles à atteindre revient à tricher. Cependant, vous pouvez faire évoluer les critères de manière transparente et responsable – assurez-vous seulement d’expliquer aux parties prenantes ce que vous avez changé et pourquoi. Nous vous recommandons de modifier les critères ou d’en ajouter de nouveaux tous les ans ou tous les deux ans si nécessaire.

Fixez des délais pour le suivi. Les effectifs touristiques et les effets du tourisme évoluent assez rapidement et doivent être revus au moins une fois par an. D’autres critères, comme la situation écologique liée à la détérioration de l’environnement sur le long terme, peuvent évoluer très lentement et il n’est donc pas nécessaire de les passer en revue chaque année.

Soyez honnêtes dans vos hypothèses quant à ce qui risque de se produire. Afin d’éviter une rationalisation a posteriori, vous devriez essayer de déterminer comment certaines actions affecteront les critères et ce, au stade où vous les identifiez. Cela vous aidera à comprendre les changements qui interviennent dans la destination.

Ne soyez pas dérouté par le suivi, il peut être simple. Parfois, le suivi peut être photographique, ou simplement consister dans la tenue d’un forum pour recueillir les impressions de la population locale sur ce qui s’améliore ou empire. Certains critères peuvent être mesurés simplement par des enquêtes simples auprès des visiteurs ou par des observations de spécialistes.

Qui réalise le suivi ?

Le Guide 1 (Comprendre le tourisme) soulignait le fait que les informations relatives à l’état de conservation du site, aux besoins, aspirations et qualité de vie de la communauté hôte et aux performances du secteur touristique étaient détenues par un ensemble de parties prenantes. Les critères doivent donc être suivis de la même façon, en collaborant avec un ensemble de partenaires et en fournissant les éléments permettant d’évaluer la réalisation des critères. Lorsque vous établissez votre stratégie et décidez des responsabilités concernant les actions/activités (Guide 2, Développer une stratégie de changement progressif), vous devez vous assurer que les parties prenantes s’acquittent de leur part du travail – collecter des données et faire rapport périodiquement sur les progrès réalisés par rapport aux critères fixés.

Évaluez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Si vous devez faire les choses différemment, alors actualisez votre stratégie

Tout l’intérêt d’une stratégie et de critères est de permettre d’évaluer ce qui fonctionne ou non. Il est donc essentiel que vous vous astreigniez à passer en revue les progrès accomplis et à analyser les données disponibles à intervalles réguliers. Demandez-vous honnêtement si les actions/activités que vous avez entreprises ont l’effet escompté sur les problématiques. Si c’est le cas, vous pouvez vous féliciter et vous concentrer sur les autres problématiques, ou de nouvelles. Si vos critères révèlent que la situation ralentit ou se dégrade, alors vous devez vous montrer honnête et réévaluer les besoins.

Vous pouvez par exemple changer de stratégie, à la lumière de ce que vous avez appris de vos succès et de vos échecs. Certains des sites du patrimoine mondial les plus en avance sont ceux qui ont commis beaucoup d’erreurs et ont rapidement appris à mieux faire les choses. Nul n’a toutes les réponses aux problèmes propres à votre site et il faudra compter avec un certain nombre de tâtonnements et d’erreurs avant que vous ne trouviez la solution. N’ayez pas peur de l’échec, car il signifie que vous tentez de changer les choses. Grâce au suivi et à la définition de critères, vous pouvez rapidement évaluer vos actions et tirer les enseignements de vos échecs afin de réussir la fois suivante.

Sauver le monde n’est pas chose facile ; ce n’est pas une course avec un point d’arrivée

Fêtez vos succès et faites-en la publicité. Lorsque vous réalisez de grandes choses et résolvez des problèmes stratégiques, assurez-vous de le faire savoir à chacun dans la destination et au-delà. Demander aux gens, aux communautés et aux entreprises de travailler avec vous pendant un certain laps de temps exige que vous ayez confiance en vous et en vos actions/activités. Si vous omettez de parler de vos succès, ils passeront inaperçus et la confiance que l’on vous porte s’étiolera.

Repartez du début et considérez à nouveau le tourisme dans votre destination et sur votre site du patrimoine mondial. Identifiez les problématiques, les pressions et vos résultats par rapport à d’autres destinations du patrimoine mondial. Les choses évoluent vite dans le domaine du tourisme – en particulier les attentes des visiteurs en termes de qualité et d’expériences à raconter – et, avec les nouvelles technologies, rien n’est figé. Recommencez le processus stratégique – faites en sorte que votre destination soit le lieu le plus durable et le plus efficace possible. Et si vous résolvez tous les problèmes, n’hésitez pas à nous le dire car… c’est le cas de peu de sites !

Download a PDF version of this guide
Les critères devraient être relativement simples à comprendre et être largement communiqués.

Exemples de bonnes pratiques dans le monde

pinterest